Partagez| .

PRASKOVIYA || Le prodige et le monstre ont les mêmes racines.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Praskoviya Cunningham

avatar

Ϟ ENCRE DE CHINE : 24
Ϟ LOCALISATION : Location non fixe.
Ϟ HUMEUR : Diabolique.

MessageSujet: PRASKOVIYA || Le prodige et le monstre ont les mêmes racines. Jeu 8 Jan - 21:15

Les origines du mal.

   NOM  → Cunningham.
   PRÉNOM  → Praskoviya.
   SURNOM  → L'Alpha.
   NATIONALITÉ  → Russe.
   AGE  → 26 ans.
   DATE DE NAISSANCE  → 18 Décembre.
   GROUPE  → Hybride.
   PROFESSION  → Adjointe directrice des opérations extérieures de la sécurité territoriale.
   KAGUNE → Bikaku.
   GANG → Goinfre.

     ETC ETC  → • Son Kagune a la forme d'une queue de renard violacée. Elle s'étend jusqu'à ses pieds et est utile pour balayer rapidement le sol et ainsi soulever de la poussière pour aveugler ses proies.

• Elle a été longuement reconnue comme étant la femelle Alpha des goules goinfres de part son expérience de vie. Elle est respectée de beaucoup des membres de ce gang malgré que ce dernier soit gouverné par une autre créature qu'elle.
 

     
INSIDE.
Placide. Le visage de Praskoviya ne semble que très rarement animé d'une seule émotion. Ses traits restent neutres, même souvent tirés. Et lorsqu'un rictus tire ses lèvres, ce n'est jamais signe d'augure.   Cet aspect flegmatique, elle le tient de sa tempérance. Outre son régime alimentaire barbare, l'Alpha est une femme calme et réfléchie qui n'agit jamais dans la précipitation ou la frénésie. Une montagne de glace où à l'intérieur, est entravé un volcan bouillonnant. Il est déconseillé d'agacer ses nerfs plastronnés qui peuvent s'incendier lorsqu'un certain stade est dépassé. Dans ces circonstances, Praskoviya peut être vue comme une hybride bipolaire.

Elle possède un caractère austère aux autres goules, sans pour autant se glisser dans la violence. Elle respecte toutes les créatures... Mais hautainement. Seuls les goinfres possèdent une place dans son estime. Et ces derniers lui rendent bien la pareille. Son sens de l'humour paraît chimérique, car la Russe ne rit jamais, uniquement des rires nerveux quand elle se retrouve dans de délicates situations de faiblesse.

En présence d'humains, Praskoviya sait parfaitement se tenir ainsi que son dompter son appétit. Son métier ambitieux, où elle est entourée d'humanoïdes, force la dame à écluser ses instincts animaux. Elle gère une équipe majoritairement masculine, et c'est avec sa main de fer dans un gant de velours qu'elle arrive à les assujettir.

OUTSIDE.
Praskoviya manque de mélanines. C'est indéniable en voyant la couleur immaculée de sa masse capillaire et de son teint. Ses cheveux balayent son rachis jusqu'à son coccyx, et depuis son plus jeune âge, n'ont jamais illuminé d'une quelconque teinte. Le blanc pur trace ses mèches. L'Alpha est donc atteinte d'un déficit génétique : l'albinisme. Sa peau est fragile et ne peut pas être exposée au soleil. Lorsqu'elle pourfend les venelles de sa silhouette élancée, Praskoviya se couvre d'une cape à capuche rouge pour qu'elle soit reconnue par les autres goinfres.

Ses prunelles sont panachées d'un cyan chatoyant qui se moire dans un émeraude coruscante. Un regard de chat. Légèrement en amande, de par ses origines russes, ils sont ourlés de cils incolores qu'elle farde de sombre charbonneux.

Sa silhouette est unique. Elle dépasse les critères des femmes banales, et frôle le mètre soixante-dix-huit. Son corps atteint un poids de cinquante kilogrammes. Elle est vue comme une femme assez maigre, dont les os ressortent au niveau de ses côtes et ses hanches. Sa colonne vertébrale est visible lorsque l'Alpha se courbe.

Malgré sa non-aptitude face à la chaleur, Praskoviya est habituée au froid et peut supporter les brises les plus transies. Il n'est pas rare de la voir parcourir Tokyo l'hiver, seulement vêtue d'un top qui découvre la totalité de ses bras nus, et d'un jean avec des bottines. Elle trouve même agréable de ressentir les températures sibériennes fouetter son échine.
C'EST UNE LONGUE HISTOIRE... ▲
Oïmiakon. Pas plus de cinq cent habitants dans cette paroisse figée par le froid et la neige. Ses habitants portaient des traits typiques des habitants du Nord-Est de la Sibérie ; des yeux charbonneux et en amande, un teint immaculé, des joues rosées et des cheveux de jais. Quelle surprise quand à sa naissance, Praskoviya ouvrit deux billes lapis-lazuli et que ses rares cheveux étaient dénués d'une quelconque tonalité. Seulement un blanc lilial. Les cas d'enfants albinos étaient rares. Praskoviya était d'ailleurs la seule de sa région isolée des autres. Difficile pour les habitants, même ceux considérés comme les plus sages, de comprendre une telle apparence. Une physionomie telle qu'elle ne pouvait que résulter de caractéristiques mystiques. [UC]
PSEUDO  → Hélène/
  ÂGE → 21 ans.
  NIVEAU D'ACTIVITÉ  → 8/10.
  COMMENT ES-TU ARRIVÉ(E) SUR LE FORUM ? → Refonte de compte. Smile
     
Veloce Visrin - Carciphona.
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité

MessageSujet: Re: PRASKOVIYA || Le prodige et le monstre ont les mêmes racines. Jeu 8 Jan - 21:22

Hello et [re]bienvenu sur Guru

Je te laisses finir ta fiche, je suppose que tu sais que tu as deux semaines ^^

N'oublies pas le petit message quand tu auras finis, bon courage Smile
Revenir en haut Aller en bas

Praskoviya Cunningham

avatar

Ϟ ENCRE DE CHINE : 24
Ϟ LOCALISATION : Location non fixe.
Ϟ HUMEUR : Diabolique.

MessageSujet: Re: PRASKOVIYA || Le prodige et le monstre ont les mêmes racines. Mar 20 Jan - 9:20

Juste pour informer que la fiche est bientôt finalisée, seulement quelques imprévus qui m'ont retardée. (:
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: PRASKOVIYA || Le prodige et le monstre ont les mêmes racines.

Revenir en haut Aller en bas

PRASKOVIYA || Le prodige et le monstre ont les mêmes racines.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guru :: △ PRÉFACE。 :: Fiches d'inscription-